QUESTIONS FRÉQUENTES

Qu'est ce que l'Éducation Émotionnelle et Sociale ?


Il s'agit de transmettre des compétences "de nature psychologique qui sont indispensables à toute vie sociale" Les compétences émotionnelles et sociales représentent l’un des facteurs fondamentaux de détermination des comportements. Elles englobent un vaste ensemble de compétences pouvant être regroupées en trois grandes catégories: les compétences sociales, cognitives et émotionnelles. On peut citer parmi les compétences essentielles :

  • Savoir résoudre des problèmes,
  • Communiquer efficacement,
  • Avoir conscience de soi et des autres,
  • Savoir réguler ses émotions,
  • Se protéger des conduites à risque, conduites addictives,
  • Améliorer la façon de se nourrir et accroître l’activité physique




Bénéfices des Compétences Émotionnelles et Sociales ?


Construire chez tout enfant une personnalité saine et résistante Faciliter l’insertion des enfants dans le monde tel qu'il est Favoriser leur réussite académique, sociale et professionnelle Favoriser la santé et le bien-être Prévenir les problèmes de santé mentale et physique




Quels sont les enjeux de l'insuffisance d'Éducation Émotionnelle et Sociale ?


L’insuffisance du développement des compétences émotionnelles et sociales est l’un des déterminants majeurs des :

  • troubles de santé mentale (troubles anxio-dépressifs...)
  • prise de substances psychoactives
  • comportements violents et les comportements sexuels à risque, qui sont eux‐mêmes à leur tour des déterminants de pathologies




Comment sont élaborés les programmes d'Éducation Émotionnelle et Sociale ?


Les programmes de développement des Compétences émotionnelles et sociales puisent leurs fondements dans les grandes approches de la psychologie clinique appliquées au domaine de l’éducation et de la pédagogie comme l'approche neureocognitive et comportementale.




Quels sont les critères d'efficacité d'un programme d'Éducation émotionnelle et sociale ?


  1. L'utilisation de programmes validés dont l'éfficacité a été éprouvée par des études et feedbacks sur le terrain.
  2. La qualité de la méthode éducative : pédagogie participative et expérientielle ; c’est principalement par l’expérience, les interactions et l’observation que les enfants apprennent. Les programmes validés utilisent l’analyse de situations, les jeux de rôles, les exercices pratiques.
  3. La qualité des intervenants : les enfants apprennent aussi beaucoup par imitation. La réussite d'un programme d'éducation émotionnelle et sociale repose sur des animateurs qui maitrisent le contenu des programmes et qui remplissent la fonction de modèle.
  4. La structure et la durée du programme : l'ordre logique des séquences est primoridal. De même, pour maintenir les changements de comportement sur la durée, il est important que le temps d’intervention soit suffisamment important; plus de vingt heures par an pour les enfants.
  5. Une démarche systémique : la construction d’une vision commune autour du projet éducatif socio-émotionnel pour que l’enfant soit en contact avec des adultes «modèles ». Ainsi la formation des parents notamment est fortement recommandée.




Puis-je inscrire mon enfant à quelques séances seulement ?


Il est très difficile d’obtenir des changements de comportement à la seule intervention sur une ou même plusieurs compétences émotionnelles et sociales. Développer par exemple l'estime de soi, sans développer l'empathie (aller vers l’autre, dialoguer de manière empathique, soutenir, gérer des conflits sans violence), conduit à un égocentrisme, source de difficultés relationnelles et adaptatives. Les programmes sont conçus pour former un ensemble cohérent et interactif.




Quels sont les liens entre les Émotions et la Santé ?


En 1993 l'OMS a issu une recommandation officielle de développement des compétences émotionnelles et sociales dès l'enfance, dans un contexte d'ampleur de troubles psychiques à travers le monde et notamment face à la dégradation des comportements de la jeunesse et de la fragilisation de leur personnalité, et leurs conséquences néfastes sur leur avenir, leur santé globale (physique et psychique). Jusqu’à maintenant, les solutions ont été quasi-exclusivement recherchées au niveau des thérapies. Or les recherches dans le domaine des comportements ont démontré que le développement des compétences psychosociales permet de prévenir efficacement des problèmes de santé mentale.




Comment se déroule un Programme ?


Un programme est un cycle de plusieurs séances généralement sous forme d'ateliers hebdomadaires d’une durée d’1h à 2h répartis sur l'année jusqu'à ce que le programme soit complété. Les séances sont réalisées en groupe et permettent aux enfants, aux jeunes d’explorer et d’accroître leurs propres compétences sociales, cognitives et émotionnelles. Chaque séance vise à approfondir une compétence psychosociale et à l’expérimenter selon diverses modalités pédagogiques : à travers des échanges, un partage d’expériences, des mises en situation, des jeux de rôles et des exercices pratiques à réaliser au quotidien.




Qu'est-ce qui déclenche un comportement ?


Les nombreux travaux menés depuis une cinquantaine d’années aident à la compréhension des processus mis en œuvre dans l’intention d’agir, dans le passage à l’action et dans le maintien d’un comportement. On retrouve 3 éléments majeurs impliqués dans le déclenchement d’un comportement et que les Compétences Émotionnelles et Sociales visent à construire. Il s’agit des :

  • attitudes liées aux représentations (croyances, perception)
  • du sentiment d’auto‐efficacité (sentiment de contrôle)
  • et des normes sociales que traduit la pression sociale
Exemple : Face à la consommation de tabac, l'éducation émotionnelle et sociale vise à associer un travail sur les croyances par rapport au produit lui-même, à un renforcement de l’affirmation de soi et de la capacité à gérer le stress